Monday, April 21, 2008

Palo brea

Palo Brea
Chandler
Amazing trees, amazing… and when you come close to them, their spines remind you that life is not that easy. These trees adapt themselves to the dry conditions and reduce their amount of leaves into spines to reduce water loss.
At home the palo shelters passing through humming birds.

Trees just stand around all day
And sun themselves and rest
They never walk or run away
And surely that is best
For otherwise how would a
Squirrel or robin find its nest?

Aileen Fisher


Eblouissants, éblouissants… et lorsqu’on s’en approche attention ! Leurs épines sont là pour vous rappeler que la vie n’est pas si simple. Ces arbres s’adaptent aux conditions arides. Ils réduisent le nombre de leurs feuilles au profit d’épines pour réduire leur surface de perte d’eau.
Le palo brea de notre jardin abrite quelques colibris de passage.


Les arbres se tiennent debout au fil des jours
Se baignent au soleil et se reposent
Pas de balade, pas de dérobade
Et peut être est-ce mieux ainsi
Sinon comment l’écureuil ou le rouge-gorge
Trouverait-il son nid ?
Aileen Fisher

(Traduction libre)

6 comments:

Bergson said...

Une diagonale jaune qui dynamise ta photo, très bien accompagnée de ce poëme.

Cergie said...

Des couleurs d'automne dans le désert, c'est extraordinaire. Ce sont des bourgeons, des fleurs ?
Je ne sais où, j'ai lu récemment que le fait d'être brouté par les girafes protège les arbres. En gros, si je me souviens bien : ils émettent alors des toxines amères qui en même temps éloignent des insectes parasites. Lorsque les arbres ne sont pas broutés, par paresse ils en produisent moins et les parasites en profitent.

hpy said...

On dirait l'ajonc marin sur pied.

Therese said...

Bergson quel compliment! Merci.

Lucie tu as mis le doigt dessus parfois on se croit en automne par ici au printemps de par les couleurs et de par la température. Par contre du côté fleurs et poussières c’est dur sur les parois nasales et il y a énormément d’allergies qui se développent. Du pollen toute l’année. Il faudrait que j’aille délivrer les quelques girafes du zoo, tu viens m’aider ?

In Arizona springs reminds me of autumn for the temperature and colors. For the dust and pollens it triggers allergies and it’s a growing concern.

Happy si tu le dis…

Nathalie said...

D'accord avec Bergson, ta photo en perspective est absolument magnifique. Elle rend bien la forme noueuse et sèche de leurs silhouettes.

Voilà une image pour laquelle je demanderais volontiers une macro des fleurs et des épines. Voilà, tu as ta première commande !

Therese said...

Nathalie, la macro c'est encore un sujet que je ne domine absolument pas. Je vais essayer de pondre quelque chose...