Sunday, December 14, 2008

Almost

199
Chandler Mall,

It is well known that all we need is Love.

Tout ce dont nous avons besoin c’est de l’Amour c’est bien connu.

9 comments:

lyliane said...

Mais cet amour là passe avec le temps.. quoi que!!!!
mais heureusement il reste l'Amour de la famille et surtout celui des amis!

hpy said...

Tout est rouge amour pour le fêtes, même les comptes en banque de certains.

Olivier said...

j'ADORE les vitrines de noël ;o)) celle là sur la mère noël est superbe ;o)

Marguerite-Marie said...

c'est une coiffeuse...miroir , mon miroir suis je toujours la plus belle...bientôt nous allons voir la sorcière arrivée avec sa pomme empoisonnée!!!
j'ai beaucoup aimé tes santa claus du post précédent..il faut vivre avec son temps et de plus le kérosène est si cher et si polluant que le père Noêl (si, si Lucie il existe cherche bien il est là dans ton coeur!)se fait aider sur place par des assistants locaux .

Daniel said...

Je suis touché par cette Photo "rien que pour moi".
Olivier semble également apprécier la jolie Mama Noël...
Bonne journée A + ^_^

Miss_Yves said...

L'angle de vue est amusant car l'image féminine semble lorgner les passants!

Therese said...

Lyliane, qu’importe la forme la forme de l’Amour n’est-ce pas ?

Hélène, « rouge » « stop – danger »

Olivier, heureuse que la vitrine (en l’occurrence de Sephora) te plaise ! Je ne pourrais te raconter l’intérieur, il est interdit de prendre des photos à l’intérieur des magasins en général.

Marguerite-Marie, je ne sais si les nombreux lutins, et ils sont vraiment nombreux lorsque la cause s’y prête, seront assez nombreux pour remplir les étagères vides. 30 millions d’américains ont reçu des bons de ravitaillement le mois dernier…

Daniel, l’erreur est mienne. Partage la photo du jour et approprie-toi la première des photos du post suivant.

Miss Yves, et d’en haut elles donnaient l’impression (toutes les deux) de m’espionner…

Cergie said...

J'ai lu qchose qui m'a fait réfléchir dans le dernier livre de Maupin que j'ai lu ("The Night Listener"), que le principal était d'aimer et non d'être aimé. Dur, mais c'est vrai, on devrait méditer là dessus....

Therese said...

Et j'oserais rajouter: s'aimer soi-même avant d'aimer les autres. Dur, dur... lol