Tuesday, July 28, 2009

Maize

Photobucket
Chandler, July 2009

While reading about corn I discovered a few things: corn belongs to the grass family and the very timing of planting, irrigation, fertilizations and harvest (I will pass on the insect control) is very very critical.
Natives do grow corn to make flour (black Aztec corn, Hopi blue corn…) but did not grow the sweet corn we have nowadays on our plates which was brought by Europeans.

Après une légère recherche sur le maïs je découvre que le maïs appartient la famille des herbes/graminées et que le parfait minutage de la plantation, irrigation, fertilisation et récolte (je passe sous silence le contrôle des insectes) est essentiel à une bonne récolte.
Les natifs font pousser le maïs pour en faire de la farine (black Aztec, hopi blue…) mais ne plantaient pas le maïs doux, que nous trouvons dans nos assiettes, celui-ci ayant été introduit par les européens.

357 2

Do you notice a difference between the first and the second picture?

Est-ce que vous voyez une différence entre la première et la deuxième photo?

20 comments:

Olivier said...

(je sais que l'image ne va pas être terrible) cela me fait penser a un crachoir a chiquer, premier tir on cadre et le deuxième on marque dans le crachoir ;o))...

Thérèse said...

Ton analogie ne peut coller mieux à l'image...

Daniel said...

Une plante nourricière qui est arrivée chez nous via le nouveau monde...
Bonne journée :-o

claude said...

Récolter du maïs pour le mettre par terre ...
Je croyais qu'aux States on disait Corn.
Là-bas on a acheté des graines de maïs doux pour la saison prochaine.
C'est tellement bon !

Thérèse said...

Claude, oui on dit bien "corn" mais le mot original est "maize" et oui il est excellent quand il n'est pas signé Monsanto...qui met les herbicides dans la graine même...

Halcyon said...

Oops! Looks like some of it didn't make it into the truck! I guess the crows will be happy about that!

Dorothée said...

Bonjour Therese,
a"maizing" :-) and very interesting. Merci.
Pour la difference entre les 2 photos, je pencherais pour un coup de vent (premiere photo)propulsant la recolte a l'exterieur du container.
Il me tarde de connaitre la reponse a cette enigme.
A bientot

alice said...

Sec comme c'est par chez toi, on plante du maïs??? Déjà ça m'énerve de voir ça en Bretagne où on ne peut plus faire de confiture de mûres à cause de tous ces champs remplis de pesticides et autres joyeusetées...
(et si en plus ils le répandent sur la route!!!)

Thérèse said...

Halcyon, crows, blackbirds,rodents... and who knows who else.

Dorothée, un simple ajustement au départ tout simplement.

Alice, les champs de coton disparaissent à cause du prix des pesticides... maintenant on voit du maïs, demain peut-être la rhubarbe qui revient à la mode. L'eau on s'en sert tant qu'il y en a... sans autre commentaire.

Bergson said...

il faudrait bien supprimer l'alcool pour certains non ?

namaki said...

il lui aura fallu un petit moment pour réajuster le tir :-)))

Cergie said...

Le maïs fait partie de mon imaginaire ; lorsque j'étais en Côte d'Ivoire nous supplions le chauffeur de s'arrêter et de nous prêter les 10 centimes CFA nécessaires pour acheter du maïs grillé par des vendeuses sur des petits braserros.
Je suis capable de simuler une envie pressante pour aller en cueillir dans un champ de maïs (en voler, du pour bétail que je trouve aussi bon que du doux) et ensuite le faire cuire sur un "globe trotter" camping gaz.

Thérèse said...

Bergson, surtout si tôt.

Namaki, la rapidité lui sécurisera son travail.

Cergie, en voilà des façons...

hpy said...

Chez nous c'est beaucoup pour les bêtes qu'on plante le maïs. Toute la plante est utilisée. Sur tes photos ça doit être pareil.

Thérèse said...

Hélène, exact! J'aurais du aller ramasser quelques graines moi-même (au moins celles ayant atteint le trottoir.)

nathalie in avignon said...

Quel gâchis... on reconnait bien là l'Amérique, tout faire en grand ! Tant pis pour les dommages collatéraux, la récolte perdue dans le pisse-à-côté, les ravages chez les non-Monsanto... on a du mal à ne pas avoir mal au coeur...


J'ai adoré ta série sur les phénomènes météo. C'est pas du gâteau, l'Arizona.

Et puis on attend le mois de janvier pour voir arriver le poney-express!

Regarde la vie said...

Ce n'est pas encore vraiment le moment d'ensiler !

Christophe said...

Des photos prisent sur le vif !

lyliane said...

Le fermier vise mieux sur la deuxième photo que sur la première!

Thérèse said...

Nathalie, on en est tous là...

Regarde la vie, ici la saison du "tout grille" commence.

Christophe, conséquences d'un feu rouge.

Lyliane, 20/20.