Monday, October 5, 2009

Ristras

Photobucket
Scottsdale, 2009

Chili peppers are tied on a string to dry so that they can be available for cooking all year round. When placed in the kitchen they bring good luck in cooking, hanging outside they welcome visitors. I would say New Mexico is probably a place where to find more of them but we haven’t been there yet so I can't really tell.

Les piments sont pendus sur une corde pour pouvoir être utilisés facilement en cuisine toute l’année. Suspendus sur les façades des maisons, ils accueillent les visiteurs, dans la cuisine ils portent chance quand on cuisine. On en trouve vraisemblablement plus au Nouveau Mexique mais comme nous n’y sommes pas encore allés je ne peux pas vraiment en parler.


399

"Shades of the West", Brown Av & Main Street, Scottsdale - 2009

17 comments:

hpy said...

Une visite au Pays Basque? J'aime la couleur du piment qui sèche - j'en ai eu dans ma cuisine, mais finalement le décor a pris trop de poussière et trop de graisses pour être consommé.

Olivier said...

superbe et puis j'imagine l'odeur, j'adore

Chez Madeleine said...

A user avec modération pour les estomacs pas habitué...lol
A +

Bibi said...

I love these peppers! As you may know, they sell them like that here, too; fresh at first, then they dry out. Beautiful as a decoration or to eat.

Ceciel said...

Une parenté avec les piments d'Espelette ?

Thérèse said...

Hélène, Espelette? Capitale du piment.

Olivier, et bien en fait pour l'odeur pas trop.

Chez Madeleine, l'estomac et le côté chaud, brûlant, je n'y touche pas...

Bibi, and people at restaurants in Belgrade turning blue, purple... sweating forehead!

Thérèse said...

Ceciel, des cousins.

Marguerite-marie said...

j'aime beaucoup la photo du bas avec les paniers en dessous.Quant aux piments nous n'en sommes pas friands en Bretagne.

Cergie said...

J'ai lu que les papilles de la langue meurent à force de manger du piment et que si tu sèvres un gros mangeur au bout d'un certain temps il ne peut plus y croquer à pleine dent sans avoir la bouche en feu !
Dans ma cuisine j'ai des herbes mais je trouve qu'elles finissent par s'empoussièrer (le laurier-sauce doit être ramassé à l'avance pour être séché avant de l'utiliser ; pourquoi, je ne sais mais c'est ainsi...)

Miss_Yves said...

En France, c'est le pays basque, avec le piment d'Espelette qui donne l'occasion de photos aussi colorées !
La première photo évoque vraiment un rouge d'enfer!La deuxième, c'est une scène de marché typique avec variations en rouge.

claude said...

Aux antilles il y a les piments forts et les piments doux.
Un jour sur le marché de Ste-Annne à la Martinique, il y avait une corbeille de piments sans étiquette. Je demande à la marchande, fort ou douc, doux me trépondit-elle et je prends qutare ou cinq piments, des vertes et des organges, cela donne de la couleur aux plats.
Ce soir kà je cuisinais deux Vivaneaux (poisson d'eau tropicale, délicieux)l nous achetons. Je les poêle pour les doer un peu, j'ajoute de l'eau, du colombo, du sel et du poivre et mes piments coupées en rondelles pour donner un peu de goût mais surtout pour faire beau. En tournant ma sauce, je sentais qq chose de fort me monter au nez. La marchande s'était trompée, c'était des piments forts, c'est tout juste si on a pu manger nos poissons, en tous les cas sans la sauce.

Christian said...

Mon estomac!!!!

Bhavesh Chhatbar said...

Hey, this looks like an Indian thing! Red chillies are very common in India. Maybe, it's there in my meals everyday!

My Eat-out at Sinhagad

Pas a pas said...

bonjour
moi c'est les piments "d'espelette" que je seche
a+

James said...

Very nice picture Thérèse! It makes me crave Mexican food. It's funny but the last good Mexican food I ate was in Paris. lol

Richard said...

Ah ! Moi je peux t'en parler, c'est pendu partout à Taos et à Santa Fé :-) Bizarrement, l'odeur est faible. Ce sont des guirlandes visuelles avant tout. Les burritos bien pimentés me manquent, tiens...

Miss_Yves said...

Je retrouve tes photos "cousines"très typiques et leurs commentaires avec autant de plaisir!

C'est Fla qui nous a fait ce cadeau à son retour de vacances(piments, chocolat, piment en poudre et vin espagnol)Tu comprends pourquoi je voulais le conserver à tout prix!
J'attends tes *fotos pour Halloween et surtout....n'oublie pas de tenir ton pari !
J'envoie régulièrement à R Cohen une plaque de lino travaillée, qu'il utilise avec les couleurs de son choix dans son "Brain Cell", mais je ne m'attendais pas à tel cadeau en retour ."Honneur" est le mot;