Sunday, January 24, 2010

Art and Plants

473 1
Phoenix, Botanical Garden - Herb garden, 2010
“St Earth walking”
Vegetation grows out Robert Wick’s bronze sculptures’ cracks.
Mr Wick is a native of Ohio and lives in Sierra Vista, Arizona.

Les craquelures des sculptures de Robert Wick laissent échapper de la verdure.
Mr Wick est originaire de l’état d’Ohio et vit en Arizona à Sierra Vista.

4732

Almost a human pause! I don’t really know what to say… It does not inspire me too much.

Presque une pause humaine! Vraiment je ne sais pas quoi dire… cette sculpture ne m’a jamais vraiment inspirée jusqu’à maintenant.


473 3

“It’s about the union of man and his natural world”

“Il s’agit de l’union entre l’homme et son monde naturel”
Rober Wick

23 comments:

Olivier said...

on dirait qu'il court sur place, comme si le temps c'était arrêté pour cette sculpture.

Marguerite-marie said...

c'est un homme déchirant son enveloppe animale mais voulant garder le contact avec la nature...c'est sûr qu'elle pose des questions mais peut-être ne faut-il que la regarder sans comprendre. moi elle me plait.

Bibi said...

This kind of art would 'grow' on me, chuckle. I like it.

thérèse said...

beau travail dans le sens sculpter..mais pas trés attirée par ce personnage....
bonne journée .

Babzy said...

J'aime beucoup l'idée des plantes qui poussent dans la sculpture mais , celle ci ne m'inspire guère ...

Ceciel said...

A propos d'Invictus, Wikipedia propose trois traduction du poème. La meilleure (qui est celle qui "colle" le moins à l'original; moins littérale mais plus littéraire) me semble être celle-ci :

Depuis l'obscurité qui m'envahit,
Noire comme le royaume de l'enfer,
Je remercie les dieux quels qu'ils soient
Pour mon âme indomptable.

Dans l'étreinte féroce des circonstances,
Je n'ai ni bronché ni pleuré
Sous les coups de l'adversité.
Mon esprit est ensanglanté mais inflexible.

Au-delà de ce monde de colère et de larmes,
Ne se profile que l'horreur de la nuit.
Et pourtant face à la grande menace
Je me trouve et je reste sans peur.

Peu importe combien le voyage sera dur,
Et combien la liste des châtiments sera lourde,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Cergie said...

La sculpture d'intermezzo me fait penser à un Shadock.

Cergie said...

Celle ci m'inspire cette citation d'un commentaire inspiré de Nazzareno sur un papillon chez moi
"L'homme fait grandes choses pour poursuivre une idée de beauté... et à la nature un rien suffit, pour nous la montrer!"
Je ne savais pas qu'il y avaient des épiphytes en Arizona ; et les murs végétaux sont très à la mode (voir à coté du musée Branly celui de Patrick Blanc) mais faut soigner leur mise en place et entretien (eau engrais)

Cergie said...

Ceci dit en Californie j'ai vu des très beaux lichens pendouillant de branches d'arbre

Peter said...

If this vegetation is there on purpose (was it planned to be?), it would be interesting to get e.g. an annual photo. (You must keep blogging for years!) :-)

☼ FRANCE ☼ said...

Oui il faut aimer cela ce n'est pas bien mon genre mais tes photos sont extras.

hpy said...

Il y a même de l'éléphant dans cette sculpture - à moins que ce ne soit que dans mon imagination.

Thérèse said...

Olivier, c'est un peu cela.

Marguerite-Marie, la couleur du bronze peut-être.

Bibi, you are my readers to serve :)

Thérèse et France , comme avec un livre qui n'accroche pas, ne pas insister et peut-être qu'un jour...

Babzy, j'ai une adepte!

Ceciel, merci c'est gentil mais il me faudra être inspirée à mon prochain essai :)

Cergie, j'aime ton vocabulaire "épiphyte" qui me remet sur le chemin du français exact et juste. Il y a bien longtemps :) je t'avais parlé d'un mur végétal à la Défense j'en ai retrouvé les auteurs, tu en cites un Pierre Blanc, le botaniste et Edouard François l'architecte.

Peter, any “elixir” to keep going with blogs for a few more years?

hpy, non non l’éléphant, pour contredire la chanson « ça ne trompe pas », je l’ai vu aussi.

Daniel said...

La symbiose de l'homme avec la nature? Difficile à définir!
Dans un jardin botanique oui sans doute le bon emplacement... :))

Miss_Yves said...

A vrai dire, en voyant l'intégralité de la statue et non plus le détail que tu avais photographié, j'ai eu une impression de malaise et j'ai pensé à...Elephant Man de David Lynch .
La démarche? la "tête"lourde, emportée par son poids ?
le côté pas totalement humain ?
Curieux que HPY fasse un rapprochement du même ordre
Cela n'enlève rien à l'habileté du sculpteur , ni à la qualité de ta photo, of course !

Les Shadocks (dont le créateur est Cherbourgeois) sont moins inquiétants, plus rigolos)

Rob said...

Interesting sculpture, I too do not know what to think of it.

Sorry, I've Tagged you; check my Monday's post. No need to participate.

Bergson said...

I understand from where comes the idea of birds in the film Avatar

Bergson said...

I understand from where comes the idea of birds in the film Avatar

Christian said...

Ca fait peur!!!

James said...

Very interesting and kind of creepy. I would hate to see it walking around on a foggy night.

claude said...

Daniel a raison, ça ressemble à un allien. Le fait que de la verdure poussen sur cette sculpture est assez originale mais la sculpture par elle-même.. bof !
Mais il faut tout voir et tout connaître dans la vie.

namaki said...

quel étrange animal !!!!

Trotter said...

Love these!!