Wednesday, February 3, 2010

Living fences

475 1
Phoenix, 2005

Ocotillos are like computers: there is a thin line between dead and alive…

Les ocotillos sont comme des ordinateurs: peu de transition entre la matière inerte et la matière vivante.


475 2


When dry they may look dead though they are not. After a rain, you will notice new leaves growing up from the base…
Desert people have used ocotillos in their buildings for ever…
When the spiny canes are cut to make fences, they often produce roots and grow.

Quand ils apparaissent morts, en fait ils ne le sont pas. Après une averse vous remarquerez qu’au bout de quelques jours de nouvelles feuilles apparaissent à la base de la plante.
Les peuples du désert les utilisent comme matériel de construction.
Quand les branches épineuses sont coupées pour faire des barrières, elles produisent souvent des racines et réssucitent.


475 3

* The ocotillo is not a cactus, it’s a succulent!

* L'ocotillo n’appartient pas à la famille des cactées, c’est une plante grasse du désert !

19 comments:

Thérèse said...

Not too much free time these days... I'll visit your blogs tonight. Sorry.

Désolée, j'ai très peu de temps libre ces jours-ci. Je viendrai visiter vos blogs ce soir.

Olivier said...

je ne connaissais pas, cela me fait penser a de la vigne sauvage

Brenda's Arizona said...

Wow, gorgeous first photo! Love how you actually captured the gorgeous ocotillo!

Miss_Yves said...

C'est très curieux ...
La première photo donne vraiment une image typique de l'Arizona ...
J'aime beaucoup ta bannière: partie d'une photo, voire d'une série sur les grues au bord de l'eau, non ?

Babzy said...

Le monde des plantes est incroyable , merci pour toutes ces explications !

claude said...

Chapeau pour la première photo et merci de ses explications. la vie a le dessus sur la mort. Originales ces barrières qui renaissent.

Bibi said...

Beautiful photos, especially the first. Reminds me a lot of my Arizona days!!!

thérèse said...

je ne connaissais pas,il y a de grosses épines c'est impréssionnant
merci pour les explications.
Bisous et douce journée .

hpy said...

Pratique pour faire une haie au moindre coût et sûrement efficace contre les envahisseurs de tout poil.

Daniel said...

Tel le phénix, qui renait de ses cendres...
Ton ordi est donc guéri!
Très belles images..
Bonne journée ;))

Marie said...

Incroyable. Je ne connaissais pas moi non plus. La nature est la meilleure amie de l'homme (mais ça dépend de quel côté de la clôture on se trouve :-))

√ Abraham Lincoln said...

Well what a magnificent fence and I would plant something like that in a minute. And did, really, when I was younger but here in Ohio I used Forsythia trimmed limbs, like whips. They almost always took off and in a few years were a pretty dense fence with a multitude of bright yellow flowers in the summer.

I got a new mulcher from Montgomery Ward and used it to grind up trimmings after that and it wasn't long that I was also grinding up the forsythia bushes as they were leggy or getting so big I could hardly control them. Anyway, they went.

I wish I had some now. I still have some dwarf ones but there is no comparison.

☼ FRANCE ☼ said...

Bonjour tu sais sur ta premiére photo on dirait voir tu sais ces plantes les rinces bouteilles de la même couleur. j'adore cette photo/

THERESE, attendre 15 années et bien alors pourquoi pas. De toute manière cette plante est là donc elle y restera encore pas mal d'années. Merci pour cette info

Diane AZ said...

Fascinating that ocotillos can grow after being cut and made into a fence. Beautiful pictures!

Nathalie said...

J'ai beaucoup ri (jaune) avec ta chanson de Humpty Dumpty - c'est ce qui nous pend au nez à tous, d'être "dumped" par nos précieuses machines...

J'ai beaucoup aimé ton billet sur les cocotillos. Les piquets qui repoussent, ça arrive souvent en pays tropical mais je ne pensais pas que ça pouvait aussi arriver dans le désert !

Trotter said...

Hi Thérèse! Lovely shots!! Amazing comparison wuith computers...

Blogtrotter 2 is cruising with the Liberty of the Seas. Hope you enjoy it and have a great weekend!!

Marguerite-marie said...

je vois que beaucoup d'ordinateurs sont fatigués ou malades, le mien a fait une crise aigüe de fatigue et j'ai réagi assez tôt pour ne pas tout perdre . J'attends le nouveau dans quelques jours et utilise celui de mon mari en attendant.
tu as raison je suis allée chez Cergie et c'est un bon reportage mais qui ne fait pas dans la légèreté.
Quant à tes photos je les trouve très réussies j'aime beaucoup la première.

Cergie said...

Les barreaux végétaux valent presque ceux du bagne. Ici ce sont les buissons ardents ou autres berbéris qui composent les "haies défensives" empêchant aussi bien d'entrer que de sortir.
Je pense toutefois à ce dessin animé où Bugs Bunny criait à son ennemi intime Elmer qui le tenait par les oreilles : "pas dans les ronces !" Et Elmer s'empresse de l'y jeter et Bugs Bunny de s'enfuir, ravi. Ces plantes hostiles ne le sont pas pour tout le monde.

Nefertiti,deesse NiLuNoah adoratrice d Aton said...

merci pour les explications,en tout cas c est superbes comme barrieres et encore plus avec les pousses ;O)

p etre seras tu interressee

http://maviepastjrsimple.blogspot.com/2010/02/week-end-fond-d-ecran.html

bon w end

Audrey