Tuesday, May 18, 2010

Wildflowers seen in a different way

538 1
Phoenix, 2010

Following the view camera experience of a few weeks ago, I went back to the Botanical Garden to experiment with the same instructor, Laszlo Layton, on Van Dyke brown print technique. Fun, fun, fun.
Kind of a similar process as for cyanotype.
First you coat a watercolor paper or another sort of paper with a VanDyke solution (iron + silver) that you let dry in the dark. Then you place the objects, you chose to print, on it, expose the paper to “Arizona light” for a certain amount of time and develop it quite the classic way.

Après l’expérience vécue il y a quelques semaines avec la chambre photographique, je suis retournée au jardin botanique pour expérimenter cette fois-ci la technique de Van Dyke (tirage au brun) sous les instructions de Laszlo Layton. Quel plaisir !
Même sorte de procédé que pour les cyanotypes
D’abord vous imprégnez un papier aquarelle ou autre d’une solution à base de fer et d’argent que vous laissez sécher dans le noir. Vous placez ensuite des objets de votre choix sur le papier que vous exposez, au soleil d’Arizona en l’occurrence, avant de le développer d’une façon presque classique.

538 2

538 3
Much darker the next day/Beaucoup plus foncé le jour suivant

20 comments:

Joy said...

Cool!

Olivier said...

Magnifique, c'est le système aussi des transferts avec les négatifs polaroids. J'adore ça, superbe travail. Cela doit être captivant de travailler la photo avec toutes ces anciennes méthodes.

hpy said...

Captivant!

Chez Madeleine said...

Procède intéressant, à l'époque ou je développais mes photos il m'est arrivé de faire des "photogramme" en utilisant du papier sensible ...
Par contre faire soi même toute la préparation se doit être super...
Bravo pour le résultat.
Pour avoir une image très net il faut plaquer la fleur avec une plaque de verre bien sur tout dépend du résulta final que l'on tente d'obtenir, subsiste toujours une part d'inconnu quand au résultat!!!
(12 heures de voiture dis tu! Aïe! Aïe! Aïe! cela va beaucoup prendre de temps sur nos 8 jours, qui plus est nous n'aurons pas de voiture, Bon! Bien! les "cookies" nous essaierons de les trouver sur place... LOL).
Bonne journée A +

Bibi said...

This is fun. I did this ages ago with a photo class I once took. Don't have my results anymore....yours are great!

Babzy said...

super intérresant , ces techniques !

Cergie said...

C'est assez fin comme résultat au vu de la feuille du bas. Je me souviens de feuilles et de fleurs sauvages dans du papier artisanal, c'est très beau. Mais bien entendu il faut de tout petits morceaux. Les fleurs sauvages, je les préférerais tout de même en bouquet si elles tiennent bien comme les marguerites ou alors carrément en prairies à perte de vue. J'adore les plantes sauvages.
(il y a les Chinese Fortune Cookies à SF, Daniel, si mes souvenirs sont bons mais c'est pas tout à fait la même chose. J'aimais bien les dictons)

thérèse said...

Que c'est chouette et joli travail ,j'aimerais essayer de faire un mail-art avec cette méthode !!! si toutefois tu as plus de détail cela serait intéréssant!! merci .
Bisous .

Thérèse said...

Joy,
Yes!

Olivier,
On y passerait des heures mais...

Hpy,
Tout aussi captivant que ton travail sur tes propres oeuvres

Chez Madeleine,
Le dernier photogramme a été, en effet, réalisé en sandwich avec une plaque de verre.
Tu diras bonjour à S.F. pour moi et n'oubliez pas de ne voir le Golden Bridge qu'après 11 heures du matin à cause du brouillard qui se lève toujours tard et du vent omniprésent...

Bibi,
Yes a lot of fun... perhaps you could try on your balcony with snails on the paper... that would be an idea...

Babzi,
Tant de choses à essayer et pourquoi pas à adopter.

Cergie,
En prairie à perte de vue, cela me plaît également beaucoup.
Les Fortune cookies, tu les trouves aussi en France... mais j'espère que tu ne les compares pas à Mes chocolates chip cookies?? :)

thérèse,
voir ci-dessous deux sites sur le sujet.

Thérèse said...

Le procédé Van Dyke en anglais ici. En français ici.

You can use objects as well as any size of negatives, the larger the better.
Vous pouvez utiliser soit des objets soit des négatifs photos, plus grands sont ces derniers meilleur en sera le résultat.

Cergie said...

""You will soon be the center of attention"

Ca fait du bien hein quand tu ne vas pas fort ?

Et :

"You are deeply attached to your family"

C'est-y pas vrai et ne sont-ce les véritables valeurs ?

Ou encore

"All the trouble you have will pass quickly"

J'avoue que j'avais besoin de lire cela l'année dernière et que cela m'a fait beaucoup de bien.

(Demain je ferai une tarte au sucre avec de la levure de boulanger car cela se périme et j'en ai)

Cergie said...

J'ai beaucoup voyagé et pour finir je n'ai pas besoin de grand chose, mais bêtement il est des personnes et des petites choses auxquelles je suis attachée.
J'avais emmené un tiroir dans mes bagages que maman nous avait laissés faire. Un tout petit tiroir qui sert à classer comme ceux pour l'imprimerie. J'en ai entendu parler pendant des siècles et des siècles, amen.
Cela m'a guérie.
Bonne journée, Thérèse !

Cergie said...

Je ne vais pas me lancer dans ce procédé pour le moment. J'ai une commande de pull croisé taille 1 an et il faut que je finisse de planter mon hydrangéa lime light...
:)

Cergie said...

You will be recognized and honored as a community leader"

Thérèse said...

Cergie, tu pourrais nous faire un petit collage sur fonds San Francisco"ien"!

Miss_Yves said...

Très intéressant, comme technique, et le résultat est magnifique, style gravure , manière noire (alors que la technique précédente, super, elle aussi, faisait penser au batik ou à l'aquarelle)

Christian said...

Étonnant!

corfubob said...

Does the image 'fix' with hypo? These images will be beautiful if they are composed like any work of art has to be, and maybe cropped after. The arrangement of soft and sharp elements are a real test, and always the direct connection with nature. Bravo Therese.

Thérèse said...

CorfuBob, you first wash the print for 5 minutes, you then fix it in the hypo for 1 minute. After that you have to wash it for 30 minutes in running water if you want to keep your print for 150 years (what we did...) In between I presume you could use a hypo-clear solution to reduce the washing time, we did not...

Nathalie said...

Ah le soleil de l'Arizona assure, c'est sûr !

Le soleil des mers du sud marche aussi : J'ai fait à Tahiti du batik où les paréos trempés dans la teinture séchaient au soleil après qu'on ait posé dessus des feuilles d'arbre à pain ou des fleurs de frangipaniers - dessins naturels d'esprit tropical - effet similaire garanti. Ce sont de bons souvenirs.