Tuesday, December 28, 2010

Departure

640
December 28th 2010

Vacations have, most of the time, an expiring date...

Les vacances ont, la plupart du temps, une date d'expiration...

17 comments:

Olivier said...

et oui malheureusement ou alors faut gagner au loto ;o) et alors dans ce cas je m’achèterais un appartement (petit) dans greenwich village ;)) . Mais si je me trompe pas, les americains ont moins de vacances que les français ?

T. Becque said...

Are you leaving? A vacation would be wonderful right now. It's that expiration date that gets me every time though!

Thérèse said...

Olivier, une bonne idée ce Greenwich Village!
Eh oui les américains ont bien moins de vacances que les français... notre fils aîné n'a que huit jours après deux ans dans la même société.

T. No I am not... our oldest son is (on the picture)

cieldequimper said...

Je n'ose pas dire combien j'ai de congés...

Toutes les bonnes choses ont une fin, c'est pour mieux recommencer...

claude said...

Ben oui, c'est bien la raison qu'on est revenu de la Martinique au bout de trois semaines et qq jours.
C'est quand que tu reviens, alors !!!

Miss_Yves said...

J'aime bien la note vive, pleine d'optimisme, du départ en vacances, qui tranche sur la grisaille quotidienne!

Marie said...

Tu pars ou tu rentres? Si tu es partie, tu rentres quand?

Abraham Lincoln said...

Vacations are much like grandchildren. They come and go.

Delphinium said...

J'ai dû travailler lundi et mardi au sein de mon service, alors que la plupart des collaborateurs avaient congé. Mais il fallait assurer une permanence. Finalement on a bien rigolé, tout le monde était détendu, on a même fait une crêpe party à midi dans la cafétéria et le directeur est venu manger avec nous en amenant les bouteilles de rouge. Heureusement d'ailleurs qu'il n'y avait pas de clients hier après-midi parce qu'on a bu un petit trop de rouge. Hippsssss. Santé!

Delphinium said...

le pire c'est que demain, ils vont faire une fondue à la cafétéria et je ne serai pas là!!!! :-)))

Miss_Yves said...

Je préfère interpréter cette photo comme un départ en vacances plutôt que comme un retour .

Blanche Neige said...

C'est une tempête de sable ? De quoi se plaint-on, le voleur de couleurs passe même dans les déserts.
Heureusement que je ne suis pas servante chez un(e) habitant(e) de l'Arizona même si je suis très soigneuse pour les poussières...
OUF !

Cergie said...

Tout a un début et une fin, alors autant vivre l'instant présent. La grand mère bis de notre petite fille a toujours hâte de la voir puis elle se dit qu'elle va bientôt s'en aller et elle a le blues avant, pendant et après...

Cergie said...

(Ce doit être un pays terrible pour les porteurs de lentilles)

Marguerite-marie said...

mais pas de premption définitive!
moi je n'aime pas l'idée de partir mais j'aime être partie.

Marguerite-marie said...

correction:péremption

Olivier said...

en réponse a ton interrogation sur ma photo, les deux (un hdr léger très léger , et une longue pause sur 3 expositions différentes)