Monday, April 18, 2011

"Everybody's Hometown" 1

690 1
Approaching Prescott,  Hwy 69, April 2011

A two and a half hours drive, North of Phoenix
A population of over 40 000
A welcoming four season climate which is a big plus for us Phoenicians...
A weekend warm and sunny

Une conduite de deux heures et demie en diretion du nord, sortis de Phoenix
Une population d'un peu plus de 40 000 habitants
Quatre saisons ce qui est un grand atout pour nous les Phoeniciens...
Un week-end chaud et ensoleillé



690 3

A little bit of San Francisco here...


Un petit air de San Francisco, à la campagne...

690 4

April is Prescott's Bike Month...

C'est le Mois du Vélo à Prescott...


12 comments:

Olivier said...

le velo et le printemps vont tres bien ensembles, c'est agreable

Miss_Yves said...

Quelle belle lumière crépusculaire,avec quelque chose de grandiose et de mystérieux et quel contraste avec la luminosité rassurante du printemps!

Giulia said...

Le crépuscule ou l'aube ?..

En tout cas, pour Lombard street (lol), en vélo ce serait plus dur...

J'adore le vélo mais je n'ai pas assez de temps, je devrais arrêter mon blog (lol)

Bises de mon Clapas.

Daniel said...

Je n'ai pas vue de "Cable Car"!
En tout les cas il n'y a pas de brouillard!!!
Bonne journée A +

Catalyst said...

Nice photographs of my neighboring town.

christian said...

Très jolie cette photo de nuit!!!

Peter said...

Have you "stolen" the Paris golden night I photographed the other day! :-)

Picturit said...

Lovely set of images love the first one.

claude said...

Cela fait du bien de partir pour un petit week-end en dehors de chez soi.
Le printemps est là, le beau temps également, mais mon vélo reste à la même place. Il faudrait que je passe moins de temps sur ma chaises de bureau et plus de temps sur ma selle de vélo.
Je réponds à ton mail demain.
Bises.

Marguerite-marie said...

une première photo magique, et pour le reste une balade comme j' aime ...à pied car je déteste les côtes à vélo!

Lucie said...

San Francisco mais ce pourrait être Paris aussi du temps des gaulois ou même de Guy de Maupassant...
Il ne faut pas aller loin pour revenir dans le temps vers un printemps envolé... C'est une expérience que je fais souvent lorsque nous allons dans l'est de la France ou bien même l'année où nous sommes allés en Californie.

Lucie said...

Mais est ce que les couchers de soleil sont différents ? Sans doute selon l'humidité de l'air et la rapidité à laquelle la nuit tombe...
Comme une envie de loin loin loin et de grande prairie (esprit Eddy Mitchell)
:)