Tuesday, May 31, 2011

Over Time

719
"Desert Paddlers Arizona" a club promoting paddle activities...
"Desert Paddlers Arizona" un club encourageant les activités nautiques...


Yesterday, Bergson commented "better let us know what to do."

Here you see my friend Marj on her way back from picking up trash along the Salt River.
Why not making a personal commitment to bring a trash bag on your next outing?

Hier Bergson laissait ce commentaire "il faudrait mieux nous dire quoi faire"
Vous voyez ici mon amie Marj au retour de sa journée de ramassage de déchets le long de la Salt River.
Pourquoi ne pas se donner le "challenge" d'amener un sac poubelle lors de notre prochaine sortie nature?

14 comments:

*Honest Abe said...

A fabulous idea. People are such klunts to leave litter where they wander. They go to see beauty, I would guess, and then litter the place they went to. Does that sound like making Mother Nature happy? I don't think so. These picker-uppers do make us all happy and thanks for doing that.

*Honest Abe said...

My motto has always been: "If you pack it in you got to pack it out."

Olivier said...

c'est amusant les statistiques, dans la grande foret de senart prés de chez moi, avant il y avait des poubelles a tous les carrefours de la foret, mais les gens jetaient leurs saloperies n'importe ou ;((( et puis le service des forets décide de retirer toutes les poubelles, et depuis (bizarement) le % de saloperie dans la foret a baissé d'environ 60%.....comme quoi !!!!

nathalie said...

Oui Olivier, sur les plages c'est pareil, c'est souvent AUTOUR des poubelles que c'est le plus sale. Quand il n'y en a pas, les gens ont plus tendance à ramener leurs déchets jusqu'au parking ou même jusqu'à chez eux.

En tout cas, une excellent initiative. Cela dit, le nombre de sacs fait frémir. Et si je vois bien, ce sont surtout des canettes. Je bois, je jette !!!

Quant aux rencontres au blogueurs, oui tu es très haut sur ma wish list. Dans pas trop longtemps j'espère...

Bergson said...

excellente idée j'amène mon sac poubelle partout

en fait je crois que chacun devrait faire pareil car les poubelles éloignées de 15 métres ça devient contraignant ;-)

cieldequimper said...

Purée mais quelle horreur. Je veux dire, tous ces sacs...

Diane AZ said...

Oh my, they found so much trash! I never see trash where I hike, I guess it's not as popular as the Salt River.

Joy said...

What great work! All power to them!

Marguerite said...

On dirait qu'ils posent avec le bouclier de Brennus ! Et trouver une palme dans le désert il faut le faire ! Elle doit être un témoignage du temps où la mer couvrait ces montagnes.
Ramener ses déchets chez soi déjà c'est une bonne chose et faire place nette où l'on s'est arrêté pour pique niquer.

claude said...

Moi qui ai voyagé une dizaine d'années en camping-car, je peux qu'on en a vu de toutes les couleurs. C'était pire par les étrangers, c'est normal pourrait-on dire, ils n'étaient pas chez eux.
Nous, nous avions notre petite poubelle dans note maison sur roues et nous la jettions dans un container vu sur le bord de la route.
C'est tout simple, mais surtout ça coule de source.
Malheureusement pas pour tout le monde.

Peter said...

Ce sont toujours "les autres"... Je suis content de voir qu'entre bloggeurs, nous nous comportons tous mieux!

Giulia said...

Perso, je ne laisse jamais rien traîner pas plus que je ne jette quelque chose par la vitre de la voiture... Dans mon coin, c'est une journée-déchets avec les enfants pour les sensibiliser qui est organisée 2 fois par an...
Mais un sac poubelle chaque fois que chacun de nous va se balader, c'est très innovant pour pallier l'attitude des pollueurs .
En attendant, bravo, Thérèse et bravo à ces "paddlers"!

beatrice De said...

Est-ce possible ? Les gens sont des cochons !!!

beatrice De said...

Non, c'est à chacun à ne pas laisser ses relents de pic-nique. Pristoche... Une question d'éducation, mais si les parents ne ramassent pas...

je me souviens en Syrie, la sauce que le guide a donner à une touriste qui ne ramassait pas ses papiers, sur un site.
Eux ils ont beaucoup de problèmes avec les sacs plastique qui s'envolent dans la nature. Depuis le bus, on en voit plein les champs... des fleurs du mal... au paysage. Ils essayent d'éduquer les gens à la télévision !