Friday, May 9, 2008

Judith

Photobucket


Pinal County


Song of the Snails on the way to the funeral

To the wake of a dead leaf
Proceed two snails
Their shells shrouded in black
Black crepe-wrapped horns
They head into the night
A beautiful Fall night
Alas when they arrive
It’s Spring already
The once dead leves
Are born once more
And the two snails
Are very disappointed
But here comes the Sun
The Sun who tells them
Just seat yourselves
Just have a seat
And enjoy a glass of beer
If you fancy it
And if you feel like it
Take the bus for Paris
It’ll leave tonight
You’ll see the world
But I’m telling you
Not to mourn
It darkens the white of the eyes
And it looks messy
Coffin tales aren’t pretty
They are sad and make you ugly
Take back your old colors
The colors of life
Then all the beasts
Trees and plants
They all begin to sing
To sing their heads off
The real song of life
The song of Summer
And everyone drinks
Everyone cheers
It’s a lovely evening
A lovely Summer night
And the two snails
Head back home
Moved to tears
And very happy too
They’ve drunk too much
So they stagger some
But up there in the sky
The moon keeps an eye on them
(free translation)
Jacques Prévert

Chansons des escargots sur le chemin de l'enterrement

Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes réssucitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voila le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le coeur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l'oeil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cerceuils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils tibutent un petit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux
Jacques Prévert

6 comments:

Pas à pas se fait notre chemin said...

bonjour Therese
ouahhhhhhhhhhhhhhhhh
j'ai appris cette recitation quand j'avais 10 ans environ, et je l'avais oublié
merci pour ce retour en arriere et la relecture d'un grand poete
amities
patrick

Anonymous said...

tibutent...pas mal, chere dyslexique!

delphinium said...

je ne sais pas ce que ça fait deux escargots qui titubent et qui boivent de la bière. Mais le poème me rappelle de bons souvenirs d'école. Très beau poème d'ailleurs qui nous apprend que nous devons vivre, malgré tous nos malheurs et savoir avancer sur le chemin. La photo est très belle, j'aime beaucoup cette lune qui surgit tout là-bas au fond et ce premier plan avec ces beaux cactus. Je suis vraiment dépaysée quand je viens vous voir. A bientôt et bises

Therese said...

Patrick, c'est le patrimoine et le privilège de la bonne poésie, non?

Delph... Il faudrait essayer un jour ensemble les escargots et nous, cela ferait partie du dépaysement.

Anonymous said...

Judith serait surprise et ravie de voir son nom sur un blog franco-américain!
C'était sa spécialité, la traduction, et un prix en son nom va être attribué annuellement à un élève de traduction à Arizona State University.
Qui veut peut y contribuer financièrement.

Bibi said...

Un poeme de Prevert, n'est-ce pas? En tout cas, je trouve votre photo extraordinarement belle.