Thursday, September 25, 2008

Change...in the Valley

150150150
Chandler,

In the valley of Phoenix the type of grass growing and withstanding the high temperatures in the summer is perennial but goes dormant during the winter because of the climate. It then appears dead and yellow.
Beginning of fall the grass is scalped and over seeded with winter grass which will die the following spring.
Personally, and we are not the only ones, we chose to have a winter grass which does not go completely dormant but does not look too cool in the winter. As a result I have more time for reading your blogs and writing this…

Dans la vallée de Phoenix la sorte d’herbe qui pousse l’été et résiste aux fortes températures est vivace mais hiberne l’hiver à cause du climat. Elle apparaît alors morte et jaune. Au début de l’automne l’herbe est scalpée et réensemencée avec de l’herbe d’hiver qui mourra au printemps.
Personnellement et nous ne sommes pas les seuls, nous avons choisi d’avoir une herbe qui n’hiberne pas à 100% mais qui n’est pas très esthétique en hiver. La contrepartie : j’ai plus de temps pour lire vos blogs et pour écrire ceci…

13 comments:

Olivier said...

j'aime beaucoup cette image "l’herbe est scalpée", un peu violent non ;o)... bon weekend

Webradio said...

Bonjour Thérèse !

On a l'impression que c'est une course de tondeuse...

Bizarre tout de même comme herbe !
Tu as grand à tondre ?

Cergie said...

Intéressant ces deux variétés

En tout cas pour gagner du temps adapter son jardin aux espèces endémiques : nous avons de l'argile dans le Val d'Oise donc ayons des rosiers !
Je suis aussi adepte du jardin qui s'entretient seul avec un roulement des espèces avec les saisons, d'ailleurs les bulbes disparaissent à la fin du printemps (leurs fleurs et feuilles veux je dire)

Tes hommes au motoculteur me rappellent Forrest GUMP !

Therese said...

Olivier, tu as entièrement raison, « ratiboiser » peut-être ?

André, pas trop mais assez pour que Kelly, notre chienne, puisse y faire de belles décorations été comme hiver, si tu vois ce que je veux dire… sans oublier le confort de nos pieds-nus…

Lucie, pas trop de saisons à Phoenix et les allergies font rage à cause de la présence continuelle des pollens, toutefois avec un peu d’eau on savoure la nature même si elle n’est pas très dense.

Therese said...

Lucie, Forrest Gump! je me souviens mais il a fallu que je refléchisse très fort...

Peter said...

Keep your winter grass and keep blgging!

Chez Madeleine said...

Donc de l'herbe au cycle inversé, merci de parfaire nos connaissances. ;-)))
Bon WE. A +

Jules said...

Not having any season except wet or dry this is quite interesting!!!


I like your Home quote in your previous post. I remember a quote about home which says "Home is where they have to let you in!" Always tickled my fancy that one!!!

lyliane said...

L'homme bleu du désert sur son cheval pétaradant!!

Daniel said...

Les tondeuses à gazon semblent tout droit sortie du film "Mad Max", bonjour la poussière. ;-)))

GMG said...

Always learning! Advantages of the blogospher... ;)

hpy said...

Si on n'a pas de maison, on n'a pas de problème avec l'herbe non plus. Ou si on en a, ce n'est pas la même herbe.

Bergson said...

chez nous l'herbe n'hiberne jamais sans doute la légère humidité qui existe par moments ;-)