Tuesday, September 23, 2008

What's the deal?

149
Chandler, Ocotillo

There is a little game going on with houses on the market right now in Chandler (and somewhere else probably too…) Let’s say we want to buy one of this builder’s houses but can’t sell ours, this builder buys our house and trades it for one of his, all proportion kept of course.
Neighbors (of the sold house) are starting to complain that it has and will have a negative impact on the value of existing neighborhoods including their own house.
Is it a way to keep the market going?

Il y a un petit jeu ces jours-ci à Chandler et probablement ailleurs aussi. Disons que nous voulons acheter une maison mais n’arrivons pas à vendre la nôtre… le constructeur achète donc nôtre maison en nous l’échangeant contre une des siennes, toute proportion gardée bien sur. Les voisins (de la maison vendue) commencent à se plaindre de l’impact négatif sur la valeur des maisons dans leur voisinage, la leur inclue.
Est-ce une façon pour le marché de continuer à exister en temps réel ?

* La taille de cette maison n'est pas représentative pour Chandler!!! et ce n'est pas la nôtre!!!
The size of this house is not typical for Chandler!!! and it is not ours!!!

11 comments:

hpy said...

La vôtre est encore plus grande!
(Les agents immobiliers commencent à se plaindre; il y en a déjà qui mettent la clé sous la porte. Il faut en moyenne un an pour vendre sa maison aujourd'hui, parait-il.)

lyliane said...

La mienne on me la demande tous les jours à acheter, mais il me faut encore 5 ans pour la vendre!!avant d'aller peut être dans ton coin, on pourra échanger nos maisons à ce moment là, mais je n'en veux pas une grande, trop de travail, je suis à la retraite!!!!

Webradio said...

Bonjour Thérèse...
Tu as une grande maison dit donc !
Pour l'immobilier, c'est pareil en France : cela se casse la g..., euh, figure.
Et c'est tant mieux !
A plus tard...

Cergie said...

Tu joues à la chaise musicale ?
Cruels dilemnes. Courage ce n'est pas gai...

J'aime les gris et ors du ciel roulé, les ocres de cette belle batisse, le paysage désolé. Un vrai décor de film.
Par contre je pense que si j'habitais là, je serais morte de trouille seule le soir...

Therese said...

Hélène, bien complexe tout cela. Comment remettre tout à sa place ?

Lyliane, on verra en temps voulu.

André, je figure bien… ou pas bien cela dépend des jours.

Lucie, heureusement il y a la musique. Je me lance à la découverte Petrucciani avec tant de plaisir…


What’s the way to put everything back together and make sense out of it ?

Miss_Yves said...

Curieux, comme pratique! Mais c'est peut-être une plaisanterie!
Il n'y a pas d'arbres ?
miss Yves

Daniel said...

Les lois du marché sons impénétrable ...
bonne journée. ;-)))

Therese said...

Miss Yves, dans la vallée de Phoenix, tout arbuste plus haut que trois pommes ou n’appartenant pas à la famille des cactées ne pousse que si Dame Eau s’en mêle…Les bâtons autour de la maison sont des palmiers qui déploieront leurs ailes dans quelques mois après avoir bien pris racine.

Daniel, bien dit. Par contre pour les lois elles-mêmes c’est autre chose.

Olivier said...

je ne connaissais pas ce systeme. En France souvent on passe par un pret relais (mais si on met du temps a vendre la maison, on perd bcp d'argent). Une photo de ta nouvelle maison ?

Peter said...

Tough market, tough times! Banks are bankrupt or have no money to lend! If I had the solution...!

Therese said...

Peter, then you would be Mr Paulson and there would be no question asked!lol
I am glad you are not him though...