Thursday, January 8, 2009

Mesquite beans

215 2
Phoenix, Botanical Garden 2005

Different kinds of mesquites trees, different pods…
Pods are gathered when they start turning from green to yellow-brown and used as flour. It’s a high energy flour.

Différentes sortes de mesquites, différentes sortes de gousses…
Les gousses sont récoltées lorsque leur couleur passe de vert à jaune-brun. Elles sont pilées et utilisées comme farine. C’est une farine de haute qualité énergétique.

215 1

Chandler, Wild Horse Trail 2008

13 comments:

Bibi said...

Never realized mesquite was edible. The second ones look a bit like caterpillars....

claude said...

Je te préviens, je vais dire une ânerie, hormis que ce que tu dis est intéressant.
Sur la première photo on dirait un long ver solitaire et sur la deuxième des asticots. Pardon !

Bergson said...

Je ne connaissais pas les mesquites.
Comme Claude se moque tu devrais lui envoyer un kilo elle nous fera bien une recette

Olivier said...

comme Claude, je pensais a un vrai bestiaire, mais moi sur la première je vois des petits serpents et sur la deuxième des vers de terre ;o)).
Si claude en fait un plat, je pense que je passe mon tour ;o)

Pas a pas said...

bonjour
un coucou en passant
patrick

lyliane said...

Ce sont les gousses d'une espèce d'acacia? on dirait des feuilles de mimosas. De bien belles chenilles auxquelles je gouterai bien.

claude said...

Je peux faire une quiche ! Y a des amateurs ?

Daniel said...

Pourquoi tant de calomnie (ver, asticots...) sur une plante qui semble être le remède de la pénurie dans le monde...mdr
Toute foi la plante à de belles épines pour défendre ces fruits.
Bonne journée. ^_^

Lucie said...

Tes photos de botanique sont toujours superbes (mais que vois je ne sont ce pas des nuages ?) et tes messages passionnants. L'Amérique, heureusement qu'on l'a découverte ! Elle nous a donné la patate les tomates et permet des hybridations intéressantes. Le patrimoine génétique mondial est riche. Il faut le respecter. On ne sait ce qu'on en tirera (en médecine par exemple) à l'avenir.

Marguerite-Marie said...

c'est drôle quand même, moi j'y voyais presque des sculptures , de jolies courbes entremêlées...chacun sa vision des choses!
que fait-on principalement avec cette farine: des bouillies, des barres énergétiques dont les Américains ont le secret?

Miss_Yves said...

Je ne connaissais pas ce légume... féculent, quel terme convient ?

Thérèse said...

En attendant la quiche de Claude (la proportion farine de mesquite/farine blanche est de 1 pour 4 ok ? et Bergson aidera pour la cueillette) on se régale en lisant les commentaires.

Les lectures diverses racontent que les prédateurs glisseraient désagréablement sur les gousses et éviteraient ainsi aux arbres d’être mangés tout crus… ca plus les aiguilles.
Il y a beaucoup d’études faites sur les bienfaits de tous fruits, gousses et féculents (Miss Yves : ??? je ne sais pas) dans la région de Tucson qui est très forte dans tout ce qui est bio et remèdes nature.

Claude, Olivier (qui n’est pas très poli envers Claude) Lyliane et Pat : en avant l’imagination !

Heureusement il y a Lucie et Marguerite qui apprécient les gousses à leur juste valeur.

Patrick : coucou.

Pour ceux qui lisent l’anglais il y a un site tres bien fait sur l’utilisation des gousses de mesquites :
http://www.desertharvesters.org/harvesting-processing/

Virginia said...

Very unusual and you captured them well. I learned something today!!!
V