Friday, February 20, 2009

Intermezzo

244
Gilbert Riparian Preserve, 2009

A break for the eyes, for the mind.
Look at the picture and write what you think or pass on it.

Then, on Sunday, all replies will appear in the comments section:
*around 10pm on Sunday (Mountain/Arizona time) *6am on Monday (Central Europe Time) * or http://www.timeanddate.com/ *

*
Une pose pour les yeux, pour l’esprit.
Regardez la photo : écrivez ce que vous ressentez ou bien passez votre chemin.

Vos réponses seront toutes affichées, dans la section des commentaires, dimanche *aux environs de 22h (Mountain/Arizona time) *lundi 6h (heure d’Europe centrale) *
http://www.timeanddate.com/ *

13 comments:

Virginia said...

"O.K. you guys. I have a photo shoot to do here. Could you get yourselves in some sort of line for Pete's sake???"

Anonymous said...

Dis donc, il a pas froid aux yeux, le gars! Est-ce qu'il croit qu'elles vont avoir peur de son monstre d'appareil???

claude said...

Il va lui arriver la même aventure qu'à ma mère, Car c'est un peu bête une oie (c'est bien pour cela qu"on dit "bête comme une oie") elles vont lui pincer le jean et la peau avec.
J'aime bien ton jeu de l'oie !

Daniel said...

Passer mon chemin !!!
Les oies sont sur le chemin de Bob.
Elles ne sont pas les filles des oies du Capitole au lieu de défendre leur territoire elles semblent curieuses et plutôt affectueuses.

hpy said...

Kot kot kot! Mais non, ce ne sont pas de poules, et même si, elles ne parleraient pas le suédois.

Peter said...

"Please take a photo of us, please take a photo of us...!"

Dusty Lens said...

Say Mister; Can you tell us the directions to Sedona, please?

Avignon said...

Quoiqu'elle oie
L'oie là
Fait la loi

Miss_Yves said...

"Dis, Robert, tu fais une photo de groupe, aujourd'hui?
Tu n'as pas oublié ta pellicule ?"

Cergie said...

Un retour dans le passé : sont-ce des Chinese geese ?

Lorsque nous nous promenons, avoir en main un baton en noisetier permet de s'appuyer, rythmer la marche, écarter les herbes, affoler les couleuvres et nous rassurer / les chiens et autres mauvaises rencontres. Le photographe au pied semble bien encombré de son précieux matériel à protéger.

Bergson said...

De bon matin le photographe chargé de tout son équipement, parteait faire quelques photos animalières.
Mais la récession est présente même chez les volatiles ; il fut donc bloqué par une manifestation d'oie plutôt remontées, elles refusées d'être photographiées sans toucher un cachet substantiel !!!

Que croyez vous qu'il advint ?
Le photographe leur promis 30 % de droit à l'image et une campagne de pub contre le confit d'oie !!

Olivier said...

même les oies détestent les paparazzis et ont le droit à une vie privée ;o))

Daniel said...

Je persiste, Ces oies ne sont absolument pas agressive.
Le me suis deja sauvé devant un jard, l'agressivité c'est autre chose...