Wednesday, November 4, 2009

Celebrating life (2/2)

422 1
Downtown Chandler, 2008

By putting on a mask, a person can become another being, either alive or dead.
Notice the orange and yellow marigolds* which are considered the flowers of the dead, a custom which goes back to the Aztec.

En mettant un masque quelqu’un peut devenir se mettre dans la peau d’un mort ou d’un vivant.
Les marigolds* jaunes et orange sont considérés comme les fleurs des morts. Une tradition qui remonte aux Aztèques.

* Tagetes erecta, the Mexican marigold.
* Tagetes erecta, la rose d’Inde.


Photobucket

24 comments:

Lucie said...

Ce que tu appelles des marigolds sont les oeillets d'inde (merci google). J'ai vu dans des reportages sur l'Inde, lors des fêtes, des guirlandes de ces fleurs. L'effet de masse et la couleur > magnifique !
J'aime bien l'odeur des tagettes mais ce n'est pas le cas de tout le monde (les graines sont "fidèles". Moi aussi, je puis être un peu hermétique)

Daniel said...

Il semble que le masque soit porté sur la tête, sinon le cou est super minuscule.
Bonne soirée :))

christian said...

j'vais faire des cauchemars!!!

Bergson said...

trop top ces masques il ne me font même pas peur

Virginia said...

Lovely photographs of this special day that we both posted. Remembrance is a good thing.
V

Bhavesh Chhatbar said...

What a wonder that marigolds are used in GOD worships here in India but are flowers of the dead over there! :)

I checked a bit why you are not able to open my blog with good speed. Maybe you are using Microsoft Internet Explorer. Perhaps that is causing the problem. You can try using Google Chrome or Mozilla Firefox. Those are fabulous browsers, believe me — super speed on all websites. Are you having less than 512 MBs of RAM? I guess my blog is heavy, and needs more processing power too, with transparancies and PNGs. But Chrome and Firefox are just easy with such things!

Gold of Pune

hpy said...

C'est drôle comme les fleurs peuvent représenter différentes choses selon le pays où on vit. Je pense forcément aux chrysanthèmes en ce début de novembre en France qui n'ont rien de fleurs des morts partout ailleurs. D'où tes marigolds ou tagètes.

hpy said...

PS. Les masques sont formidables.

alice said...

T'as de belles dents, tu sais..."

claude said...

Daniel était comme moi, intrigué par les cous.
Ils ne sont pas très effrayants ces masques, tout compte fait. Ils sont assez chouettes d'ailleurs.

Bibi said...

Somebody always beats me to it! I was going to say what Lucie did. Anyway, I like your photo; tilt and all!

Miss_Yves said...

J'ai un peu perdu le fil: si je comprends bienque les "tagettes"ou tagètes=marigolds=oeillets d'Inde )
Fascinée par les masques, je n'avais pas remarqué le système d'accrochage des épaules à la tête que remarque Daniel: explication? la vraie tête est cachée en dessous, d'où ton angle de vue?
Certaines Vanités présentent des crânes ainsi garnis de fleurs.
Je pense à des films péplum avec effets spéciaux , comme le dernier voyage de Simbad, où l'on voit une armée de squelettes attaquer le héros.

Au fait, cela me rappelle une anecdote (véridique)d'un prof d'Anglais:
Un élève lui demande:
-"Pourquoi Monsieur, dites-vous toujours squelette, squelette?
-Moi, je dis squelette, squelette?
-Oui, Monsieur!
-Bon la prochaine fois que tu entends Sq sq, tu m'arrêtes !"

Que disait le prof, à ton avis ?

Miss_Yves said...

(Je viens de lire la note)et de me relire (pas de "que")
et j'attends tes hypothèses !

Thérèse said...

Miss Yves, Le café chauffe, je réfléchis.

CHANDLER A TO Z said...

En français:
la traduction de *Tagetes erecta/MARIGOLD = ROSE D'INDE et non Oeillet d'inde.

Thérèse said...

Miss Yves, quelque chose avec "est-ce que" mais je m'arrête là...?

Miss_Yves said...

C'était affirmatif, et non interrogatif :
petit feu !(pas celui du café, celui du jeu)

Miss_Yves said...

Réponse:"It's correct, it's correct!"

(Pas pour l'élève en question !)

GMG said...

Hi Thérèse! I’m back home and happy to come here!!
What an interesting post and amazing pictures!

Meanwhile Blogtrotter is showing you an incredible sea symphony of colours. Enjoy and have a great weekend!

namaki said...

la magie du"carnaval" ... se cacher derrière un masque et devenir un autre ....

Cergie said...

"Marigold" est aussi le nom de la marque du fil avec laquel j'ai appris à tricoter : pure laine, antimite, à laver à la main à l'eau froide car rétrécissant et feutrant fortement, en plus on faisait la pelote sur des mains tendues obligeantes.
J'en ai plein mon armoire mais je suis passée à d'autres marques pour mes oeuvres actuelles...
Bises, Thérèse... A bientôt.

Marguerite-marie said...

j'aime beaucoup ces messages sur les traditions lointaines mais qui ont une forte ressemblance dans le fond avec les nôtres. Ma mère me raconte que dans les campgnes Bretonnes on ne devait pas faire de veillées (comme cela se faisait autour du feu entre voisins des fermes alentour) la nuit du 1 au 2 novembre pour ne pas perturber l'âme des morts qui revenaient chez eux .

James said...

The top picture really grabbed my attention. It's a fun picture to look at. :)

Reader Wil said...

Merci de votre visite, Thérèse!
Les masques sont très imposants. Les Aborigines en Australie peignent leurs visage avec de la peinture blanche.
Vous avez demandé que Bracieux est maintenant plus petit qu'autrefois. Je suis désolée, mais je ne sais pas. C'est une petite ville dans le voisinage de Chambord, Chéverny et Blois.