Sunday, March 21, 2010

Insects

502 1
Downtown Phoenix, Washington St & 5th St - "The Millipede" (I only have a picture of its head)

Tom Otterness (an American sculptor from Kansas) specialist of public art created these bronze “Social invertebrates” for the city of Phoenix in 2008.

Tom Otterness est un sculpteur américain né au Kansas et spécialiste de l'art public. La ville de Phoenix lui a commandé en 2008 ces trois insectes en bronze dont l'ensemble a reçu le titre de "Social invertebrates."

502 2

"Scorpion"

The “Walking stick” (Intermezzo) reminded a few of you of Louise Bourgeois and her “Maman” spiders… I agree of course.
I read recently that we were swallowing, without our knowledge, at least two spiders a year, however, I am reassuring you, not as big.

La canne "Walking stick" (Intermezzo) a rappelé à quelques-uns d'entre vous Louise Bourgeois et ses araignées appelées "Maman." Je suis, bien sur, d'accord.
Pour la petite histoire, j'ai lu récemment que nous avalions, sans le savoir, deux araignées en moyenne par an... Je vous rassure, pas aussi grandes.

502 3

A rather silly "Scorpion" enticing little creatures to climb on him.

Un scorpion un peu foufou qui invite des petites créatures à lui monter dessus.

16 comments:

Daniel said...

C'est jimmy le criquet sur sa tête ?
Original en tout les cas...
Bonne soirée ;))

Olivier said...

Superbe ces deux posts, je suis un fan total des oeuvre de Tom, j'adore quand je suis à NYC, cherchait ces ouvrages (il y en a un peu partout) et puis ces personnages sont totalement délirant...Superbes photos..

Miss_Yves said...

Réminiscence de Louise Bourgeois, bien sûr,c'est le sens de mes liens, mais un style plus en rondeur, moins effrayant-même si pour louise et pour les araignées sont protectrices ...BRRR...(pas pour moi )
Tes photos rendent ces araignées -là encore plus sympathiques.

Miss_Yves said...

"J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur œuvre ;
O sort ! fatals nœuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux ;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit.

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un œil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La mauvaise bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !"

Victor Hugo, les contemplations Livre III, les luttes et les rêves

Christian said...

Bon sang, c'est superbe ça!

Babzy said...

superbe ces sculptures , j'aime beaucoup cet artiste:)

Joy said...

Still smiling!

claude said...

Je n'ai pas peur des araignées mais j'éviterai le scorpion, à moin de tomber sur celui-là.
Ce sont de belles oeuvres.
J'aime bien spiderwoman.

hpy said...

Elles sont sympathiques, ces invertébrés, qu'ils soient à avaler ou pas.
Comme les acariens sont de la famille des araignées, je parie que nous en avalons plus de deux par an!
Sympa, non?

Pas a pas said...

absent en ce momment je sais , boulot et un peu mans=que de courage
a bientot

Thérèse said...

Si c'est pour bloguer qu'il te manque du courage, alors un conseil: arrête tout de suite!

Thérèse said...

Daniel, Jiminy Cricket lui a servi de muse...

Olivier, tiens je n'ai pas pensé à regarder du côté des livres.

Missyves, quel poèmes.
Il faudra bien un jour que je fasse un jour un chapitre sur les "veuves noires!"

Quel poème! Je ne l'avais jamais lu. "tristes captives de leur guet-apents" combien vrai vu de notre point de vue! Mais sait-on jamais, nous ne sommes pas à leur place.

Christian et Babzy, contente que vous aimiez.

Joy, are you still smiling? I hope so.

Claude, il y avait une autre super woman sur son dos avec de beaux seins et un pistolet...

hpy, et Dieu sait combien d'acariens sont dans les matelas...

Marguerite-marie said...

j'aime beaucoup ces sculptures. Celle de ton dernier post est très sympathique . Je n'ai pas peur des arignées surtout le soir(ne dit-on pas araignée du soir, espoir)

Abraham said...

Wonderful pieces. I would love to have one of these for my office.

Cergie said...

Bien entendu je me souviens d'avoir vu ces petits personnages ou d'autres qui leur ressemblent et sont leurs frères (comme dans le loup et l'agneau) sur le blog d'Olivier. Ils semblent tout à fait vivants et affairés avec plein de petits détails comme ces rondelles pour les réhausser.
Un scorpion ? Une araignée? Et pourtant des formes douces et lisses comme des doudous, des visages arrondis enfantins. Il ne peut y avoir de mal dans ce monde ci qui ressemble un peu à celui de Walt Dysney.
Même pas peur !

Trotter said...

Hi Thérèse! Social invertebrates are amazing!!!

Thanks for your comments at Blogtrotter 2, which has now landed in Mexico. Enjoy and have a great week!!