Tuesday, October 11, 2011

Life tradition

803 1
                             "Kokopelli Winery", Chandler, Oct. 2011

Kokopelli, the flute player, is a sacred figure to the natives of the Southwest. We don’t know very well about his origins but is principally a symbol of fertility.

Kokopelli, le joueur de  flûte, est un symbole sacré des natifs du sud-ouest américain. Nous ne connaissons pas ses origines exactes mais c’est principalement un symbole de fertilité.


803 2

"He of the singing reed,
He of the sacred seed,
comes to assure the fertility
and good fortune of our people."
Linda Lay Shuler


25 comments:

Olivier said...

sympa le petit coucou à la France ;))
beau contre jour sur la premiere

Miss_Yves said...

Merci pour ces voeux, particulièrement bien venus pour la prospérité de la vigne!

J'aime bien, moi aussi ce contre-jour.

hpy said...

Presque du finnois, le Kokopelli. Un t à la place du deuxième l, et c'est plus finnois encore. Peut-être que pelli aussi voudrait dire quelque chose, je ne sais pas. J'étudierais la question quand j'aurai plus de temps.

myko said...

Le contre jour de la première photo est super.

Rohrerbot said...

Love how you snuck in France and Kokopelli in there together.....a beautiful fusion of cultures:) And let's not forget the wine:)

Daniel said...

J'ai vu se symbole durant notre voyage sur des cartes postales et des décors vendu dans les boutiques de souvenirs, j'ignorais tout de son rôle symbolique.
Avec sa crête il n'est pas sans nous faire penser à notre coq Gaulois... Cocoricooo...
A + :))

cieldequimper said...

Luring French creatures out to charm and seduce them no doubt... :-)

christian said...

il mange quoi Kokopelli pour ça?

Thérèse said...

Christian,
Il mange quoi Kokopelli? C'est une sorte de deite, alors il a un regime special. Lequel? Je ne suis pas dans le secret des dieux!

Fifi said...

Je ne connaissais pas Kokopelli. Il joue dans l'ombre pour ce jeune couple qui arrive d'un pas alerte et ne se doute de rien :-)

Bibi said...

I remember this little guy from my Phoenix days. Two good shots!

T. Becque said...

I know this figure well :)

Randy said...

I love the Kokopelli!

claude said...

Je le trouve craquant Kokopelli, comme dit Daniel, avec sa crête de coq. Je le verrai bien en déco dans ma salle à manger.
J'aime assez le contraste entre ce bel indien et les vignes de France.

Cergie said...

Lors de ma première visite au musée du Quai Branly, j’ai vu l’exposition permanente et je me suis fait la réflexion que tous les peuples avaient les même préoccupations : se nourrir et se reproduire (d’où aussi se protéger et protéger le clan et remporter les victoires) ce qui se traduisait par des demandes aux dieux ou des croyances similaires. Hier j’y suis allée voir l’expo "Māori leurs trésors ont une âme".
> Fertilité > le père ciel et la mère terre.

Babzy said...

je viens enfin de comprendre le pourquoi du nom de l'association Kokopelli ! :) Merci !
http://www.kokopelli.asso.fr/

namaki said...

je porte au cou, depuis plus d'un an un de ces Kokopelli en argent incrusté d'une petite turquoise ...
j'adore le tableau derrière le second ! ;-)

Marie said...

Très jolies photos. Je me demande comment tu parviens à obtenir une telle netteté.

sonia a. mascaro said...

Nice photos! Thanks for introduce me to Kokopelli, the flute player.

James said...

Interesting. I've seen this figure before but I didn't know what it was called or the story behind it.

Lucie said...

Taonga pūoro la musique des Dieux...
Voir ICI

"Ranguini (le père-ciel) donna naissance à la mélodie tandis que les battements du coeur de Papatūānuku (la mère-terre) engendrèrent le rythme..."
(d'après un panonceau de l'expo Māori.)

Thérèse said...

Lucie,
Une exposition qui m'aurait d'autant plus interessee qu'elle touche des "natifs."
Ce que j'ai aime lire dans la description de l'exposition du Quai Branly: les liens qui existent entre les oeuvres Maois d'antan et leurs oeuvres d'aujourd'hui.
As-tu lu "L'âme des guerriers" d'Alan Duff? (moi non)

Cergie said...

Je n'ai pas lu ce livre, les peuples du sud ont moins la cote que ceux du nord (les scandinaves ont bcp de succès). Je note ce titre, je peux peut-être le sortir de la bibliothèque ou le trouver à la fameuse librairie qui va se déplacer pour s’agrandir, au coin de notre pâté d'immeubles à Belleville.

Cergie said...

Bourgogne... Cet été notre fils nous a montré un château au milieu des vignes en Mâconnais, région où il avait fait un CDD de 18 mois. Il ressemble bcp à celui-ci, encore une photo pour "Passerelle" ?

Miss_Yves said...

J'avais oublié!