Monday, October 27, 2008

Mother Nature Farm (2/2)

170
Gilbert,

Faire rouler la citrouille pour éviter que le dos se fatigue. Des années de pratique je suppose, la vente des citrouilles en est à sa quatorzième année !
Mais il fait chaud, c’est le chapeau qui le dit.

Let the pumpkin roll for the back not to get hurt. Years of practice I suppose, the pumpkin sale has been going for over 14 years.
But it’s hot, so says the hat.

14 comments:

Olivier said...

heureusement qu'il n'y a pas une crise de la citrouille ;o)) On dirait qu'il pose pour toi.

Miss_Yves said...

Magnifiques, ces photos de citrouilles , et leur couleur est si euphorisante! La petite fille à la robe orange semble faire partie du lot
Celle -ci est très originale, avec ce travailleur en plein effort
Miss Yves

Therese said...

Olivier, les citrouilles, elles, acceptent de se faire rouler mais pas dans la farine.

Miss Yves, un régal pour les yeux n'est-ce pas?

hpy said...

J'aime beaucoup ces photos de citrouilles. Elles ne sont pas éblouissantes d'orange, mais d'une autre manière, plus subtile, plus calme.

Virginia said...

Bon photograph! (or is it bonne???) I never know! Glad you are improving your anglais with my songs!
Love your pumpkin man today!

Olivier said...

si tu passes sur mon blog, il y a quelque chose pour toi ;o)

Delphinium said...

Ici la citrouille qui vous parle. Petite récompense sur mon blog, je vous embrasse!

Webradio said...

Ma maman a aussi beaucoup de citrouilles. Elle ne les vend pas : elle en fait de la confiture...

Dusty Lens said...

So many good looking pumpkins, think of all the pumpkin pies!

Jules said...

Wow what wonderfully colourful pumpkins. We really don't go in for it like you do over there!!!

Babzy said...

Je n'ai jamais vu autant de variétés ,sont elles toute comestibles ?

vera said...

meme le petites filles s encitrouillent ! et le plaisr de oranges en 3D - :-))

Therese said...

Hélène, deux teintes de citrouilles en effet. Aucune idée de la différence coté goût.

Viginia, that’s the French charm!!! In fact I discovered the Papas and Mamas in 1981…

Olivier, il va me falloir du café aujourd’hui…

Delphinium, merci dame Citrouille pour cette « grande » récompense…

André, ta maman fait donc des heureux.

Dusty Lens, no sorry I am not thinking about the pies and don’t even dream about them. I simply don’t like them. I use them to brighten our place and see sparkles in kids eyes.

Jules, are you so sure? I looked for a place and found one. Or perhaps it’s a question of climate.

Babzy, as far as I know Yes. I saw a lot of pumpkin jam at the Farm.

Vera, all sizes and everywhere around. A treat for the eyes!

Cergie said...

J'adore cette photo, non pas pour les citrouilles (qui sont des jack o'lantern et normalement pas destinées à être consommées, juste à faire des lanternes), non. Mais pour le "cassé de poignet" de l'homme < une longue pratique. Pour jouer de la guitare ou remuer la sauce il faut aussi un bon "cassé de poignet"

Que fais tu encore sur ton blog à 3H04 du mat, Thérèse ?)