Monday, October 13, 2008

Native Art

160

Chandler,

So nice! The annual Chandler Native American Indian Market took place downtown over the weekend. Not many artists on Sunday but the ones present were between the finest. Among them Virgil J. Nez, a Navajo artist who studied in Arizona, received numerous prizes for oil and watercolor paintings as well as for pastel drawings.
Virgil Nez comes from Northeast Arizona. The importance of balance and harmony with nature, which is of great importance among the Navajo people, shows into his art.
The miniatures you can see on the left side of the picture are done with a mix media -watercolor, gouache, acrylic and egg tempera.

Fort sympathique! Marché annuel des Indiens d’Amérique à Chandler ce week-end. Il n’y avait pas beaucoup d’artistes dimanche mais ceux présents étaient de qualité. L’un d’entre eux Virgil J. Nez est un artiste Navajo qui a fait ses études en Arizona et a reçu de nombreux prix pour ses peintures à l’huile, ses aquarelles et ses pastels. Virgil Nez vient du nord-est d’Arizona et l’équilibre et l’harmonie avec la nature, un point commun de grande importance chez les Navajos, se reflètent dans son art.
Les miniatures que vous voyez à gauche de l’image sont faites d’un mixte d’aquarelle, de gouache, d’acrylique et de tempera à l’œuf.



160 2

17 comments:

Miss_Yves said...

Virgil J Nez a, dans ses peintures, un style très personnel, question couleurs et matière, il me semble que quelque chose de sa "solidité" passe également dans les formes, les masses qu'il crée .
Miss Yves

Daniel said...

Très sympa à toi de rendre hommage aux Amérindiens (Artistes ou non d'ailleurs), tout avait était fait pour que ces peuples perdent leurs cultures et leurs traditions.
Moins dramatique mais tout aussi instructif d'un certain point de vue, dans mon enfance il était interdit de parler notre patois à l'école...
Bonne soirée. ^_^

Olivier said...

un beau portrait,et les peintures sont belles. j'aime beaucoup, c'est sympathique ces expositions

Webradio said...

Bonsoir Thérèse !
Je pense comme Daniel pour Ton post vis à vis des Amérindiens...

Pour le patois, allez visiter un autre de mes sites :

http://www.gueurzillon.fr/

A bientôt !

hpy said...

Est-ce Monsieur Nez au visage fort sympathique qui a scalpé une blonde? (On voit la scalpe sur la table!)

Pardon! Mille fois pardon!

hpy said...

Comment! Ce n'est pas une table! Et la scalpe est toujours attaché au chapeau!

Non, je ne le crois pas, je préfère ma première impression.

Jules said...

Oh I do love those miniatures!!!!

Therese said...

Miss Yves, Une force mêlée à la vivacité. Et beaucoup d’humour ce qui ne gâte rien.

Daniel, oui c’est à nous ici de ne pas oublier que nous sommes chez eux.
Interdit de parler le patois même en récréation ?

Olivier, pour les natifs c’est un moyen de survivre.

André, encore un site !

Hélène, j’aurai bien voulu être à la place de cette dame qui a écrit un gros chèque.

Jules, These miniatures are awsome: like 3D. And so much in such a small area. I will try to feed my piggy bank more so that I can afford one at his next exhibit around here.

Cergie said...

J'apprécie tout à fait cette photo, pour le sourire un peu crispé de l'artiste sans doute plus à l'aise dans son atelier ou dehors que sous cette tente. Pour la qualité picturale des oeuvres exposées qui forment une belle harmonie de couleurs avec lui (noir et rouge) ; et pour la beauté des cadres qui me rappellent ceux de l'expo Klimt et artistes viennois (tellemnt plus simples que ceux des impressionnistes)

(J'aime beaucoup aussi son prénom ; nous avons un ami portugais : Virgilio et nous l'appelons simplement Gil)

Therese said...

Lucie, comme quoi il faut toujours parler aux gens lorsqu'on les photographie et je ne suis pas toujours bonne à cela étant du genre timide.

Cergie said...

Virgil sourit des yeux. Ce ne doit pas être son naturel de sourire des lèvres. Il me fait penser à un garçon adorable de l'âge de notre fille assez pataud à six ans ; si brusque et très sensible à la fois.
Je me souviens qu'il s'était déguisé en cow boy en se fourrant un oreiller dans la chemise et nous avions ri de plaisir et cela l'avait peiné alors qu'il avait trouvé le juste déguisement ; il l'avait enlevé et était parti se cacher

Pour photographier les gens, il faut qu'ils t'oublient. Tu discuttes avec eux et ils s'enflamment et ils ont cette étincelle qu'il faut pouvoir saisir.
Cela viendra, Thérèse

(Je retourne nettoyer les feuilles mortes dans mes gouttières avant que la nuit ne tombe)

Virginia said...

What great portraits you have of this talented artist. The clubhouse below is an eyecatcher as well.
Merci beaucoup for your kind remarks on my blog. To answer your question, yes, I shoot always in color and then desaturate for BW. The color photo was so dark/light because of the windows that it lost most of its color anyway. The sky was a little blown out (as I am apt to do) so I sometimes trick the eye with using BW! Also,I thought the silhouettes begged for it.

Daniel said...

Pour photographier les gens je ne suis pas très doué, par contre toi tu as là une parfaite réussite...
Pour la patois à la récré interdit aussi... rassure toi nous le parlions quand même... ^_^

Bergson said...

Virgil J Nez me semble fort sympathique et ses toiles semblent attirantes

Château-Gontierdailyphoto said...

Will you show us close up of his paintings ?

Therese said...

Lucie, encore du chemin à faire et des automatismes à acquérir avec le nez contre l’appareil photo.

Virginia, thanks and bravo for the silhouettes!

Daniel, dommage cette perte d’identité.

Bergson, oui très attirantes. J’ai un faible pour les miniatures mais je n’ai pas eu l’occasion de voir toute son œuvre encore.

Laurent, la réponse se trouve ici :
http://www.navajoart.bizland.com/



Website for Virgil J. Nez:
http://www.navajoart.bizland.com

hpy said...

Merci d'avoir ajouté le portrait!