Monday, May 4, 2009

Bug juice

294


Phoenix, 2009

I am being cautious here because I am not an expert but the other day I took a picture of white patches on a prickly pear cactus. Trying to find out what it was, I found out that they were in fact cochineal bugs and that these insects, when crushed, were releasing a red color used as a dye in the food industry as well as in the textile industry.
Natives use it as a body paint or as a dye for clothings, blankets and so on…
An alternative to the red 40?

Attention je ne suis pas une experte mais, l’autre jour, j’ai pris une photo de larges taches blanches couvrant un figuier de barbarie. En essayant d’en savoir plus, j’ai trouvé que c’était en fait des cochenilles et que ces insectes, une fois écrasés, produisaient une teinture rouge utilisée dans l’industrie du textile et de l’alimentation.
Les natifs l’utilisent comme peinture corporelle ou comme teinture pour les vêtements, couvertures etc.…
Une alternative au E129 (ou autre rouge) ?

18 comments:

Olivier said...

je ne connaissais pas du tout, on dirait de la farine

Bibi said...

I had something like this on my cacti once, and the plants all died....

hpy said...

Oui, c'est vrai. La cochenille est beaucoup utilisée dans l'industrie alimentaire. On en mange tout le temps!

ligue de défense des insectes said...

c'est affreux d'écraser de pauvres bestioles.

Nathalie said...

La cochenille rouge dans l'alimentation, oui je connaissais, mais je ne savais pas que ça se présentait comme ça. Faut-il penser que tu nous les a moulues toi-même pour nous montrer l'affaire? Beurk, vive le bio !

Thérèse said...

Olivier, on la gratte cette farine et on la sèche pour que seules les petites bestioles restent...

Bibi, yes plants die from these insects if nothing is done. Water and soap is enough to get rid of them.

D. A signaler à BB...

Hélène, yaourts par exemple.

Nathalie, il y a des végétariens qui doivent être étonnnés quand ils déchiffrent certaines étiquettes alimentaires...

claude said...

Moi, c'est le citronnier de mon chéri qui a des cochenilles, je les combats mais elles résistent bien. pourvu que les citron ne soient pas rouge !

Thérèse said...

Seul un traitement à l'huile peut aider. Sinon tu lances la mode des citrons sanguins...

Marguerite-Marie said...

très intéressant tout cela même si je me demande si je vais acheter de la confiture colorée rouge!!!!

Christian said...

Barbe à papa?

alice said...

Et c'est hyper dur de s'en débarrasser...

Daniel said...

j'ai un souvenir d' un reportage sur le sujet, un vrai travail de fourmis, beaucoup de temps pour de modestes quantités...
Bonne journée... :o))

Cergie said...

J'ai aussi des cochenilles sur mes cactus. Bof, il y en a partout, tiens sur les spirées Van Hoot...
Je me dis toujours en me régalant de crevettes et langoustines que ce n'est pas moins dégueu que des chenilles que je ne peux voir encore moins toucher : je suis chenillophobe ! Alors les cochenilles !!!! Why not ?

Miss_Yves said...

Si l'on ignore qu'il s'agit de cochenilles sur des aiguilles de cactus, (c'était mon cas)on se demande ce que représente la photo!
(Bien reçu ton courrier: merci !)

Anonymous said...

Also used to dye the "redcoats" of the American Revolution.

vince said...

coucou thérèse!!!
désolé de te contredire
Ca n'est pas cette cochenille qui produit le colorant rouge. C'est la cochenille plate qui a une carapace cornée. Cette cochenille n'est pas la même du tout
Mais ici nous avons à faire soit à la cochenille floconneuse, soit au puceron lanigère. Ils sont tous deux très difficiles à détruire car protégés par leur protection ouatée. Il faut un produit huileux.
bonne journée et bises.

Thérèse said...

Merci Vince pour cette explication. Il faudra donc que je découvre cette cochenille car elle est récoltée dans ce jardin pour son colorant... et il m'avait semblé avoir bien retenu une leçon apprise il y a des années de ça au même endroit.
Place à l'expert.

Thérèse said...

Female cochineal beetles dried, and the red pigments are extracted from their bodies...

Les cochenilles femelles sont séchées puis le pigment rouge est extrait de leurs corps...