Friday, August 5, 2011

Intermezzo

Photobucket
Phoenix, Heard Museum, July 2011

A break for the eyes, for the mind.
Look at the picture and write what you think or pass on it. On Sunday all replies (which are blocked in between) will appear in the comments section.


Une pose pour les yeux, pour l’esprit.
Regardez la photo: écrivez ce que vous ressentez ou bien passez votre chemin.
Vos réponses (bloquées entre temps) seront toutes affichées, dans la section des commentaires dimanche.

“Sea Weed People” Bronze, 1994 John Hoover, Aleut 


15 comments:

Cergie said...

Un groupe d'anonymes un petit peu triste malgré les sourires esquissés. Ces silhouettes longilignes me font penser au "Sans Nom" du "voyage de Chihiro" de Myasaki. Savoir son nom, en avoir un permet la liberté avec l'individualité...

Bibi said...

"So...when can we quit this diet?"

ELFI said...

décapsuleurs modernes...! :))

Miss_Yves said...

Un croisement entre Guimard et Giacometti ?

code: cordicar

namaki said...

et patati et patata ...

myko said...

Un côté impressionnant, ces personnages nous regardent :)

hpy said...

Elles n'ont pas besoin d'un régime spécial minceur!

Catalyst said...

It's the sound of silence.

cieldequimper said...

1)J'aime bien.
2)conversation : tu as encore maigri ?

dosankodebbie said...

The shapes and the positioning of the figures makes me think of my four sisters. We were all born and raised in Japan, but I'm the only one who still lives here. The other four (all younger than I am) are now scattered over the United States. They had a rare and precious reunion last week in Colorado. I was happy for them, and just a little bit sad for myself.

claude said...

Les quatre fille du Docteur Marsh, peut-être, elles se ressemblent tellement !

lyliane said...

Cette photo me fait penser, à tous ces gens qui meurent de faim en Afrique....

Marie said...

Chère Thérèse, merci pour ta fidélité. Je pense que je vais pouvoir me remettre au blogging de ces jours-ci :-))) Et donc poster et surtout rendre visite à mes amis.

Il faudrait imaginer une conversation entre tes personnages. Je doute qu'ils puissent nous la rejouer façon "tu me fends le coeur" malgré leur nombre. Je les vois plutôt faire des plans sur la comète après la perte d'un A.... si tu vois ce que je veux dire. Quoique la crise soit beaucoup plus commentée en France qu'aux US. Bon weekend à toi.

T. Becque said...

I like how they take up the frame and are facing each other.

Olivier said...

un valet de chambre pour poser ces affaires ;)))