Sunday, August 7, 2011

Long distance feelings

761
         « Flag Song, 1983 Tennessee pink marble, Doug Hyde Nez Perce/Assinboine/Chippewa


Today’s post is dedicated to Dosankodebbie who is blogging from the Island of Hokkaido in Japan.Photograph made me discover Debbie, an Etegami artist and much more; be curious and check out her blog here
Yesterday’s sculpture “Sea Weed People” Bronze, 1994 John Hoover, Aleut reminded her of her four sisters born in Japan and living now in the States.



« Les sentiments à distance »
Ce billet est dédié à Dosankodebbie,  que m’a faite découvrir Photograph,  qui blogue de l’île d’Hokkaido au Japon. Debbie se trouve être une artiste Etegami et  bien plus d’ailleurs, ayez la curiosité d’aller consultez son blog ici.
La sculpture d’hier “Sea Weed People” Bronze, 1994 John Hoover, Aleut lui a rappelée ses quatre sœurs nées au Japon qui vivent maintenant aux US. 


15 comments:

myko said...

Belle photo Thérèse, j'aime le cadrage.
Deux belles sculptures massives qui regardent des sculptures minis (rires)

Olivier said...

de tres beaux dessins sur le site d'Etegami (et j'aime bien l'explication de son speudo).

Daniel said...

Bizarre les chignons ressemblent à si méprendre à des pelotes de laines..
Bonne fin de weekend A +

Miss_Yves said...

Question d'échelle et de cadrage: ces statuettes semblaient immenses hier, sur ta photo...
Merci pour le lien!
Ce site de Deborah (?) est très stimulant, elle doit passer toute sa vie à faire de l'etegami.
J'en ai fait cet été une bonne vingtaine, grâce à Petit Nuage qui m'a incitée à continuer.
'liens à suivre )

Miss_Yves said...

http://melimailart.blogspot.com/2011/08/legumes-de-saison.html

Le commentaire 1 te permettra de voir le blog de "petit nuage"

cieldequimper said...

Très belle sculpture !

Vicki Lane said...

Beautiful sculptures!

Cergie said...

Bien entendu ces chignons sont saisissants. Je me souviens de la façon dont ma mère tordait ses cheveux qu’elle avait jusqu'aux pieds et ensuite les roulait en un chignon très serré qui ressemblait à celui des petits rats ou des danseuses, le chignon tenait tout seul. Dans la BD "derrière la haie bambou" de Vink j'ai retrouvé ce type de coiffure tout à fait émouvant pour moi.

Cergie said...

PS : si je n'ai pas forcément le talent, j'ai du moins déjà le sceau.
PPS : pas mal le blog "Photograff"!
:)

Joy said...

A beautiful photo, and thankyou for the introduction to a wonderful blog!

Bibi said...

J'aime la prise en vue de dos.

Bergson said...

les mères surveillent les 4 soeurs

dosankodebbie said...

You do me great honor. Thank you so much for the dedication! :D

claude said...

Je n'étais pas si loin que ça !!!

Virginia said...

Lovingly composed.
V