Monday, February 23, 2009

At the Mesa Arts Center (2/3)

246 1

Mesa, 2007, on Center & Main Street

This Art Center, which opened in 2005, was designed by a team of two architecture firms: Boora (Portland, Or) and DWL (Phoenix, Az) and Planners of Phoenix.
During the day it’s a place to gather with friends, listen to free performances or eat lunch. At night same thing plus the pleasure of lights and shadows and performances inside
.


Ce centre d’art qui a ouvert ses portes en 2005 a été conçu par deux sociétés d’architecture : Boora (Portland, Or) and DWL (Phoenix, Az)
C’est un ensemble très visuel de jour comme de nuit.
Pendant le jour on peut s’y donner rendez-vous avec des amis, voir des spectacles gratuits (lorsque la température le permet) ou « y casser la croûte. » Le soir même chose avec en plus le plaisir des ombres et des lumières et des spectacles à l’intérieur.

246 2

The shadow walk with a water table

La promenade ombragée avec une table d'eau


246 3

Shade from giant canopies that sail in the sky

Dans l'ombre de géantes voilures dans le ciel


246 3

The garden oasis. a methodist church at the back

Le jardin oasis avec une église methodiste au fond

9 comments:

hpy said...

On dirait des chauve-souris.

Miss_Yves said...

Des ailes de chauves-souris ,des voilures de bateau...Cela a de l'allure.

Daniel said...

Moderne et très beau ce "centre d’art" :o))
J'adore les tons de la photo du bas.
Bonne journée ^_^

claude said...

C'est très moderne et je veux bien croire que c'est plus beau de nuit que de jour.
Il y a même du modernisme dans le jardin oasis.

Olivier said...

je rajoute : cela me fait penser aux ailes d'un des tous premiers avions. C'est original, et j'aime beaucoup la derniere photo

Pas a pas said...

bonjour
j'aime beaucoup
patrick

Delphinium said...

une petite bise en passant... j'ai l'art d'apparaître et de disparaître très vite.

Bibi said...

That is one beautiful place. I miss Arizona...

Cergie said...

Pas facile de gérer une lumière dure, n'est ce pas ? On se sent écrasé de chaleur.
Tu t'en es bien tirée cependant avec la dernière photo faite le soir sans doute.
Ces voiles sont d'un usage courant. Ils mettent l'éphémère qui dure au coeur de la cité, le nomadisme sédentarisé...